06.06.2019, 12:00

Sierre: le Conseil général refuse un postulat de l’UDC pour une journée citoyenne de nettoyage

chargement
Mercredi soir, le Conseil général de Sierre a refusé un postulat du groupe UDC qui demandait la mise en place d’une journée citoyenne de nettoyage sur le territoire de la commune. Les comptes 2018 de la Municipalité ont quant à eux été acceptés par un législatif unanime.

Politique communale Mercredi soir, le Conseil général de Sierre a refusé un postulat du groupe UDC qui demandait la mise en place d’une journée citoyenne de nettoyage sur le territoire de la commune. Les comptes 2018 de la Municipalité ont quant à eux été acceptés par un législatif unanime.

La Ville de Sierre n’organisera pas de journée citoyenne de nettoyage. Mercredi, le Conseil général a refusé, par 27 voix contre, 18 pour et 1 abstention, un postulat du groupe UDC qui demandait la mise sur pied de cette action. «L’idée nous était venue de Martigny, mais nous avons entre temps appris que des journées de nettoyage similaires existaient dans d’autres communes comme Savièse ou Ayent», a expliqué en plénum Blaise Melly, chef du groupe UDC au Conseil général de Sierre. «La commune possède des moyens que le citoyen lambda ne possède pas. 200 citoyens sur une demi-journée pourraient abattre le travail de plusieurs semaines des employés de la voirie», a-t-il notamment ajouté. 

A lire aussi : Savièse: 500 kilos de déchets récoltés à l'occasion du premier Trash Day

Mais ces arguments n’ont pas convaincu. Les groupes PLR et PDC ont enjoint l’UDC a organisé elle-même cette journée de nettoyage. L’AdG a quant à elle laissé le libre choix de vote à ses représentants. «Nous remercions la majorité du groupe de l’Alliance de Gauche ainsi que quatre conseillers généraux PLR pour leur soutien», communique jeudi le groupe UDC.

Président de la Municipalité, Pierre Berthod a rappelé qu’une journée de nettoyage est mise sur pied tous les ans par le Parc naturel Pfyn-Finges.

A lire aussi : Sierre: 1630 kilos de déchets collectés au Bois de Finges

Une année meilleure qu’escomptée

Le législatif a par ailleurs accepté à l’unanimité les comptes 2018 de la Municipalité. On le rappelle, ceux-ci affichent un déficit cinq fois moins important que prévu, grâce notamment à trois événements exceptionnels : la résolution d’un litige avec Alpiq, la réalisation d’une opération immobilière d’importance sur le territoire, et l’augmentation de l’impôt perçu sur le revenu en raison des déclarations spontanées. «Cette dernière année fut meilleure qu’escomptée, mais nous ne pouvons pas espérer, chaque année, la réalisation de tels événements pour comble le déficit prévu», indique Lysianne Tissières-Premand, rapporteuse de la COGEST.   

A lire aussi : Sierre: les comptes 2018 affichent un déficit cinq fois moins important que prévu

Le Conseil général a également accepté un postulat demandant à l’exécutif d’étudier les moyens d’introduire de la vaisselle consignée lors des manifestations sierroises. Il a en revanche refusé un postulat pour l’obtention du label «Commerce équitable».

Enfin, le législatif a approuvé un crédit supplémentaire de 75 000 francs pour la poursuite de l’étude de Fusion entre les communes de Sierre, Chalais, Chippis et Grône.  
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top