Grippe aviaire: recensement avicole obligatoire en Valais

Face à la propagation de la grippe aviaire en Europe de l’Est et en Allemagne, des mesures de précautions et un recensement obligatoire pour les détenteurs de volailles sont annoncés en Valais.

23 janv. 2021, 07:30
Les éleveurs, professionnels ou pas, doivent tous participer à ce recensement. Sabine Papilloud

Plusieurs cas de grippe aviaire hautement pathogène sont apparus dernièrement dans des exploitations avicoles et chez des oiseaux sauvages en Europe de l’Est et en Allemagne voisine. Si le Valais n’est pas concerné pour le moment, la vigilance de tous les détenteurs de volaille est requise.

Selon l’Etat du Valais, il faut éviter que les poulaillers et élevages avicoles soient en contact avec des oiseaux sauvages et se préparer à pouvoir protéger les aires de sortie ou empêcher, si ce n’est pas possible, la sortie des animaux.

A lire aussi : La grippe aviaire aux portes de la Suisse: 5 questions sur un virus surveillé de près

Les règles d’hygiène doivent également être respectées (vêtements et chaussures séparées, lavage des mains, aussi pour les visiteurs). Les personnes qui trouvent des cadavres d’oiseaux sauvages sont invitées à ne pas les toucher et à informer les surveillants de la faune. Rien n’indique que le virus du sous-type en question soit transmissible de l’animal à l’être humain.

L’enregistrement de toute détention de volaille, obligatoire depuis 2010, doit être effectué, pour les détenteurs non professionnels de volaille (poules, dindes, pintades, perdrix, faisans, cailles, canards, oies, autruches et cygnes) via l’adresse https://geo.vs.ch/volaille. Renseignements via le 027 606 20 90 ou par mail à: information@admin.vs.ch.