Eboulement: le col de la Forclaz fermé jusqu'en mars

La fermeture du col de la Forclaz en raison d'un éboulement va se prolonger tout le mois de février en raison de travaux d'assainissement à mener. Des travaux de sécurisation sont en cours pour permettre aux personnes évacuées de rentrer chez elles à Trient.

19 janv. 2018, 11:20
/ Màj. le 19 janv. 2018 à 14:30
Impressionnant ce cliché de l'éboulement survenu sur la route de la Forclaz que nous a transmis un de nos lecteurs.

La route du col de la Forclaz, fermée en raison d'un éboulement, restera coupée jusqu'au début mars, indique le géologue cantonal Raphaël Mayoraz, confirmant une information diffusée par Canal 9.

"Nous devons assainir les lieux. Plusieurs centaines de m3 ne sont pas encore tombés. Nous devrons procéder à des forages et à des minages. Cela va prendre entre 2 et 3 semaines. Il faut du temps pour ces opérations, parce que la zone est instable. Ensuite, il faudra déblayer entre 3000 et 5000 m3", explique Raphaël Mayoraz.

Les premiers travaux de sécurisation ont déjà pu débuter, malgré les conditions météo, annonce l'Etat du Valais dans un communiqué

Quant à la date exacte de la réouverture de la route du col, elle n'est pas connue avec précision. "Je dirai aux alentours du 5 mars", estime le géologue cantonal, qui laisse une marge d'incertitude à cette prévision.

Des travaux pour sécuriser les habitations de Trient

Les habitants de Trient qui avaient dû être évacués n'ont pas encore pu regagner leur domicile. Des mesures de protection sont en cours pour leur permettre de regagner leurs habitations "dans les meilleurs délais".

>>A lire aussi: Paralysée à la suite de l'éboulement de samedi, la vallée du Trient repense son organisation