Accord-cadre: le Conseil fédéral prépare la visite de Guy Parmelin à Bruxelles

Réuni en séance extraordinaire ce lundi matin, le gouvernement n'a pas souhaité donné de détails sur le contenu des discussions. Le président de la Confédération se rendra vendredi à Bruxelles.

19 avr. 2021, 11:17
Guy Parmelin ne prévoit pas de coup d'éclat.

Le Conseil fédéral a fixé le mandat confié au président de la Confédération Guy Parmelin en vue de sa visite à Bruxelles vendredi. Le porte-parole du gouvernement André Simonazzi n’a cependant pas donné de détails sur le contenu des discussions.

A lire aussi : Accord-cadre: Bruxelles critique la position du Conseil fédéral

«Le Conseil fédéral a tenu lundi matin une séance dédiée à la préparation de la rencontre présidentielle» vendredi à Bruxelles, a indiqué à Keystone-ATS M. Simonazzi. Les entretiens avec la présidente de la commission européenne Ursula von der Leyen ont pour objectif de «reprendre les entretiens au niveau politique», avait-il relevé vendredi dernier.

Je ne vais pas jouer les Boris Johnson.
Guy Parmelin, président de la Confédération, au Matin Dimanche

Le président de la Confédération avait lui-même précisé dans la presse dominicale qu’il ne prévoyait pas de coup d’éclat. «Je ne vais pas jouer les Boris Johnson», avait déclaré le Vaudois interrogé par le Matin Dimanche, ajoutant: La Suisse ne veut pas «sortir d’un accord, mais trouver une solution pour le développer».

A lire aussi : Accord-cadre: «Je ne vais pas jouer les Boris Johnson», déclare Parmelin

Il ajoutait que le Conseil fédéral réfléchit «depuis longtemps» à des alternatives au cas où l’accord institutionnel avec l’UE échouerait.

Le gouvernement souhaite apporter des modifications à l’accord sur trois points: la protection des salaires, la directive sur la citoyenneté européenne et les aides d’Etat. Les négociations ont commencé en 2014 et le projet d’accord est sur la table depuis 2018.