Œnotourisme à Sion: une première à vélo électrique

chargement

Nouveau Le Valais n’avait encore jamais associé mobilité douce et offre viticole. Les Celliers de Sion tentent l’expérience après avoir acquis quinze vélos électriques.

 24.04.2019, 12:00
Premium
Marier œnotourisme et vélo électrique: une première en Valais.

Lier œnotourisme et vélo électrique. L’opération avait déjà été tentée par une cave vaudoise, mais jamais en Valais. Les Celliers de Sion ont décidé de miser sur cette carte pour agrandir leur offre touristique. «Nous sommes persuadés qu’il peut y avoir un lien fort entre la mobilité douce et la découverte de notre vignoble», explique le directeur David...

À lire aussi...

MobilitéEntre route et rail, canton et élus du Haut-Lac peinent à trouver la bonne voieEntre route et rail, canton et élus du Haut-Lac peinent à trouver la bonne voie

MobilitéLa mobilité, entre actions individuelles et défi étatiqueLa mobilité, entre actions individuelles et défi étatique

Chemin de ferRelier Monthey à Lausanne par le rail? Un rapport confidentiel propose une solution à 233 millionsRelier Monthey à Lausanne par le rail? Un rapport confidentiel propose une solution à 233 millions

Mobilité«Les trains valaisans d’aujourd’hui seront ceux de demain pour des Suisses allemands.» La mise en perspective d'Alain Barbey«Les trains valaisans d’aujourd’hui seront ceux de demain pour des Suisses allemands.» La mise en perspective d'Alain Barbey

MobilitéBagnes teste Quick Pick, un système entre l’auto-stop et le covoiturageBagnes teste Quick Pick, un système entre l’auto-stop et le covoiturage

Top