5 millions de francs au lieu de 3,2 pour le déclassement des vins valaisans

chargement

Vitiviniculture Au vu des quantités annoncées et des difficultés rencontrées par la branche, le Conseil d’Etat a décidé d’augmenter son soutien et de financer l’ensemble du volume qui n’a pas été retenu par la Confédération.

 23.07.2020, 11:54
Ce soutien complémentaire «permettra d’alléger le marché des vins valaisans, de faire baisser la pression sur les prix de vente des vins ainsi que sur la prise en charge et les prix de la vendange», écrit le Conseil d'Etat valaisan.

Le Conseil d’Etat s’était engagé le 10 juin à prolonger la mesure fédérale de déclassement des vins pour un montant maximal de 3.2 millions de francs. Mais au vu des quantités annoncées et «conscient de la situation économique difficile de la vitiviniculture valaisanne, encore aggravée cette année par la crise liée au coronavirus, le Conseil d’Etat a décidé d’augmenter le soutien initialement prévu dans le cadre de la mesure fédérale de déclassement des vins et de financer l’ensemble du volume n’ayant pas pu être pris en charge par le fonds de la Confédération, soit 2’525’881 litres pour un montant de 4’979’558 francs.», communique ce jeudi le Gouvernement valaisan.

A lire aussi : La Confédération déclasse 2,1 millions de litres de vin AOC Valais (21 juillet 2020)

Dans le cadre de l’ordonnance Covid-19 sur le déclassement des vins du 20 mai 2020, 21 entreprises valaisannes ont déposé 33 offres, pour un volume total de 4,6 millions de litres de vin, représentant un montant global de 8,7 millions de francs. Le fonds de la Confédération était doté de 10 millions de francs. Il a été attribué de manière proportionnelle à la surface viticole de chaque canton. La Confédération a ainsi pris en charge 2,1 millions de litres de vin valaisan, pour un montant de 3,7 millions de francs.

A lire aussi : Coronavirus: les viticulteurs pourront déclasser les vins AOC en vin de table (20 mai 2020)

Ce soutien complémentaire «permettra d’alléger le marché des vins valaisans, de faire baisser la pression sur les prix de vente des vins ainsi que sur la prise en charge et les prix de la vendange», écrit encore le Conseil d’Etat.

Ce soutien s’ajoute aux mesures déjà prises en faveur de la branche, comme le montant de 2 millions de francs accordé à l’Interprofession de la vigne et du vin du Valais pour la mise sur pied d’une campagne de promotion auprès des professionnels de la restauration.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CirculationViaduc de Riddes: de grands détours nécessairesViaduc de Riddes: de grands détours nécessaires

SantéMartigny/Lausanne: Debiopharm décroche le jackpot pour un médicament anticancéreuxMartigny/Lausanne: Debiopharm décroche le jackpot pour un médicament anticancéreux

SantéLes étudiants francophones ES en soins infirmiers attendus à MontheyLes étudiants francophones ES en soins infirmiers attendus à Monthey

ChroniqueCantonales 2021: Serge ist auf Kanal 9, «l’Union des branleurs», les perles de la campagne sur les réseaux (épisode 15)Cantonales 2021: Serge ist auf Kanal 9, «l’Union des branleurs», les perles de la campagne sur les réseaux (épisode 15)

fiscalitéEn tant qu'aîné que puis-je déduire de mes impôts?En tant qu'aîné que puis-je déduire de mes impôts?

Top