Weltklasse: précision helvétique pour les relayeuses suisses

Les Suissesses ont égalé leur record national, jeudi à la Weltklasse. Après Moscou, les relayeuses ont couru en 43''21 lors du 4x100 m, en clôture du meeting de Zurich. Elles terminent 5e, à 0"02 de l'Allemagne mais devant la Grande-Bretagne, l'Italie et les Pays-Bas. But atteint.

29 août 2013, 22:39
Mujinga Kambundji, Ellen Sprunger, Lea Sprunger et Marisa Lavanchy.

Marisa Lavanchy est radieuse: "Je suis au septième ciel! J'ai pu faire un tour d'honneur, ce que j'avais raté à Athletissima", savoure la Rolloise. Sa saison, pourrie par une blessure cet été, se termine en apothéose. Alors, s'il fallait chipoter, elle regrettera son départ. "Je pars un peu en retard, "Muji" me rentre un peu dedans..."

Pour le reste, les relayeuses helvétiques ont fait un 4x100 m propre, pour leur première apparition à la Weltklasse. "Les passages étaient bons, je suis contente", réagit la capitaine Lea Sprunger. La Ginginoise n'a, cette fois, pas commis la même erreur qu'à Moscou. Elle ne s'est pas retournée au moment du passage de témoin avec sa soeur Ellen. "Oui, pour la confiance, c'est top! En plus, on égalise le temps fait aux Mondiaux (ndlr: 43''21), alors que Mujinga et moi avont un 200 m dans les jambes."

Le quatuor helvétique confirme, encore et toujours. De bon augure à moins d'une année des Européens de Zurich, dans ce même stade du Letzigrund. Jeudi soir, Ellen Sprunger pouvait d'abord penser aux vacances après une saison riche en enseignements. Lea Sprunger et Marisa Lavanchy iront, elles, encore du côté de Nice, pour les Jeux de la Francophonie. Le moral au beau fixe.