Réservé aux abonnés

Sion, première ville romande qui passe à l'hybride

Dès aujourd'hui, un bus hybride circule à Sion. Il économise jusqu'à 30% de carburant.

01 mai 2013, 00:01
data_art_1545821.jpg

A partir d'aujourd'hui, un nouveau bus sédunois va circuler dans la capitale. Si d'apparence extérieure, il ressemble presque à n'importe quel autre bus, c'est à l'intérieur ou plutôt sous le capot que réside la principale différence. Ce nouvel engin fonctionne en effet avec une propulsion hybride électricité-diesel. "En juin 2011, nous avons fait des tests durant deux semaines sur le réseau des bus sédunois. Le véhicule hybride a roulé 1200 kilomètres en consommant 355 litres de diesel. Cela correspond à 30% de moins qu'un bus conventionnel fonctionnant au diesel" , détaille Alain Gretz, dir...