Réservé aux abonnés

La planète Chance...

Pour l'astrophysicien André Maeder, il s'en est fallu d'un cheveu pour que la Terre ne soit une boule morte, comme Mars ou Saturne.

08 avr. 2008, 05:03

Grand défricheur du coeur des étoiles, spécialiste des puissants vents stellaires, star de la scène astrophysique mondiale, André Maeder, professeur à l'Université de Genève, sera ce jeudi à Sion et à Sierre. Le temps de donner deux conférences dédiées aux «multiples conditions pour l'habitabilité des planètes». (*)

Professeur Maeder, combien y a-t-il de planètes dans notre galaxie?

Il y a au moins 200 milliards d'étoiles dans notre galaxie. Et il y a certainement ...