Réservé aux abonnés

Il a fêté douze promotions durant sa carrière de joueur et d'entraîneur.

06 août 2015, 15:24

"J'ai joué deux ans à Sion sans m'entraîner..."

En-dehors d'avoir été l'un des héros de la promotion, en 1962, Peter Troger regorge d'anecdotes assez truculentes. Ainsi, le natif de Rarogne a joué deux ans à Sion - de 1953 à 1955 - sans jamais effectuer le moindre entraînement. Quel que chose d'impensable, aujourd'hui. "J'étais à l'école normale à Sion et nous ne pouvions pas quitter le centre durant la semaine" , explique-t-il. "En plus, mes enseignants ne savaient même pas que je jouais au foot. Les matches ayant lieu le dimanche, j'avais réussi à convaincre le surveillant de l'école de me...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois