ESR-Sierre Energie: c’est oui à la fusion

Les communes actionnaires ont accepté la fusion d’Energie Sion Région et de Sierre-Energie. Le processus est désormais définitivement lancé.

21 déc. 2018, 09:09
Philippe Varone, président de l'ESR et Pierre Berthod, président de Sierre Energie ont été suivis par toutes les communes actionnaires.

L’Energie de Sion Région et Sierre-Energie vont fusionner. Les 26 communes actionnaires ont accepté, à l’unanimité, le règlement de fusion. Une nouvelle société, dont le nom n’est pas encore connu, va voir le jour le 1er janvier 2020. Les membres du futur conseil d’administration, ainsi que le directeur vont être nommés durant le premier trimestre 2019 lors d’une assemblée générale constitutive.

«La fusion est désormais définitivement sur les rails», notent les deux entreprises dans un communiqué commun.

La nouvelle entité comptera 450 collaborateurs, alimentera plus de 150 000 clients et générera un chiffre d’affaires de 322 millions. Elle deviendra le premier acteur valaisan du domaine des énergies.

On connaît déjà la manière dont les activités seront réparties entre les deux villes. Le siège et la direction générale seront hébergés à Sion, dans un nouveau bâtiment à construire. L’exploitation et les activités administratives seront implantées à Sierre, dans la zone de Daval, où un nouveau bâtiment est aussi à construire. Aucun emploi n’est menacé par cette fusion.