Coronavirus: le diocèse de Sion prend ses précautions

Le diocèse de Sion conseille à ses prêtres de prendre des mesures afin de prévenir la diffusion du virus. Vu les circonstances, le sacrement des malades prévu ce dimanche sera différé.

28 févr. 2020, 18:51
L'eau bénite devrait être retirée des bénitiers afin d'éviter la propagation du coronavirus

A la veille de la journée des malades, le diocèse de Sion, à l’instar des autres diocèses de Suisse, émet des recommandations pour protéger ses fidèles et ses serviteurs.

«Nous conseillons notamment aux prêtres et aux animateurs liturgiques de différer le sacrement des malades», explique Stéphane Vergère, le chancelier épiscopal.

La célébration de ce sacrement qui consiste en l’onction d’huile bénite sur le front et en l’imposition des mains peut s’avérer dangereuse en présence de virus, particulièrement pour les personnes atteintes dans leur santé.

De plus, on recommande aux prêtres de ne pas donner la communion dans la bouche mais sur la main. On va aussi renoncer au rite de l’échange du signe de paix et l’eau bénite sera retirée des bénitiers.