Sylvie Tellier à Crans-Montana: «Je n'enverrai pas de carte postale à Geneviève de Fontenay»

Elle avait le choix entre le Tour de France, la Réunion ou Crans-Montana pour célébrer la fête nationale française. La Miss France 2002 Sylvie Tellier a penché pour la troisième option.

15 juil. 2012, 00:04
Directrice du concours Miss France, Sylvie Tellier était l'invitée d'honneur de la fête nationale française à Crans-Montana.

L’ex-reine de beauté et actuelle directrice de la société du concours Miss France était samedi soir à Crans-Montana pour y fêter le 14 juillet. Au programme, un dîner-buffet dansant au bord de la piscine de l'Hôtel Etrier. Un repas aux accents de gastronomie française supervisé par le chef étoilé Frank Reynaud.

«Qu’une station suisse organise notre fête nationale est très flatteur, ça ne se refuse pas», a confié Sylvie Tellier. La belle blonde, qui connaît très bien notre pays puisque ses deux sœurs y vivent, n’était jamais venue sur le haut-plateau. Mais Alain Delon, grand habitué de la station et Président d'honneur perpétuel des Miss France, lui en avait fait la promotion, au détour d’une élection.

Alors à quand un séjour des candidates en Valais?«Pourquoi pas», a-t-elle glissé malicieusement. Mais celle qui incarne désormais la marque Miss France se concentre pour l'heure sur la concurrence frontale de son ancien mentor, Geneviève de Fontenay. En 2010, la dame au chapeau avait claqué la porte au nez des miss et lancé son propre concours, garanti sans photos dénudées. Depuis le torchon brûle. «Je ne lui enverrai pas de carte postale de Crans-Montana», a souri Sylvie Tellier, «elle ne la lirait pas.»