Le scrutin est de qualité en Tunisie, estime le chef de la mission d'observation Andreas Gross

Chargé de vérifier le bon déroulement des élections législatives en Tunisie, le chef de la mission d'observation Andreas Gross a salué la qualité du scrutin.

27 oct. 2014, 14:35
Le Conseil de l'Europe s'est félicité lundi du bon déroulement des élections législatives en Tunisie. Le chef de la mission d'observation envoyée par l'organisation paneuropéenne, Andreas Gross a salué un processus électoral d'une "qualité extraordinaire".

Le Conseil de l'Europe s'est félicité lundi du bon déroulement des élections législatives en Tunisie. Le chef de la mission d'observation envoyée par l'organisation paneuropéenne, Andreas Gross a salué un processus électoral d'une "qualité extraordinaire".

Le nouveau Parlement élu dimanche "représente vraiment le peuple" tunisien et "bénéficie d'une légitimité qui lui permet de prendre les décisions indispensables" au pays, souligne le conseiller national (PS/ZH). Le scrutin "achève une étape cruciale dans la transition post-révolutionnaire", note-t-il dans un communiqué publié sur le site de l'organisation.

Ces élections se sont déroulées de manière "ordonnée" et dans le respect de la nouvelle Loi fondamentale, estime de son côté le secrétaire général du Conseil de l'Europe. Elles représentent un pas important vers la constitution d'un espace commun autour de la mer Méditerranée, ajoute Thorbjörn Jagland.

Les dix observateurs de la délégation de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, présents sur place de mercredi à lundi, ont notamment rencontré le président tunisien ad interim et des responsables électoraux. Le jour du vote, la mission a été répartie en cinq équipes, déployées entre autres à Tunis, Sousse et Carthage.

Une nouvelle délégation d'observateurs sera envoyée en Tunisie à l'occasion du premier tour de la présidentielle le 23 novembre, indique encore sur son site Internet le Conseil de l'Europe, qui regroupe 47 pays.