Réservé aux abonnés

Communales, c’est un mot féminin, non?

Elles sont un petit peu plus nombreuses que lors des précédents scrutins communaux. Mais les candidates femmes restent sous-représentées. Sur cinq présidentes, seules deux rempilent.
03 oct. 2016, 23:35 / Màj. le 04 oct. 2016 à 00:01
DATA_ART_4183592

Aloïse Balzan le reconnaît. A l’époque, il y a presque quatorze ans, on lui avait demandé d’être présidente, parce qu’il n’y avait personne d’autre. Ou plutôt parce que la personne, en l’occurrence un homme, pressentie pour devenir président de la commune de Trient ne venait pas de là. «Je ne pouvais pas laisser faire ça, alors j’y suis allée», explique celle qui termine son mandat cette année.

26% de candidates

Sur les 617 candidats aux communales 2016, 162 sont des femmes, soit un peu plus de 26%. Mais sur les cinq présidentes en poste actuellement, seules deux rempilent, à savoir Géraldin...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois