Réservé aux abonnés

Le Nendard Stéphane Rossini pourrait être nommé chef de l’Office fédéral des assurances sociales

Le socialiste de Nendaz pourrait être nommé mercredi par le Conseil fédéral à la tête de l’Office fédéral des assurances sociales. Un sacre pour celui à qui les Valaisans avaient préféré Esther Waeber-Kalbermatten au gouvernement.
28 juin 2019, 17:00
Après une fin de carrière politique amère en Valais, Stéphane Rossini pourrait relever un défi professionnel de taille.

L’affaire est top secrète. A la guerre comme à la guerre, il n’est jamais bon de sortir trop tôt de la tranchée, histoire d’éviter d’être abattu avant d’avoir pu faire quelques pas.

Mais à Berne, le dossier commence à faire beaucoup causer en prévision de la nomination du futur chef de l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) qui pourrait être annoncée ce mercredi par le Conseil fédéral. Et en première ligne: le nom de Stéphane R...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois