Haute-Nendaz: le chalet de Cité-Joie est à vendre

Le chalet de Cité-Joie, à Haute-Nendaz, est en passe d'être vendu. La Ville de Neuchâtel, propriétaire du domaine, a lancé un appel d'offres dans une annonce parue récemment.

26 juin 2014, 18:26
Bien connu de nombreux Neuchâtelois, le chalet de Cité-Joie, à Haute-Nendaz.

Le chalet de Cité-Joie, à Haute-Nendaz, est en passe d’être vendu. La Ville de Neuchâtel, propriétaire du domaine, a lancé un appel d’offres dans une annonce parue récemment. L’information a été divulgée  par nos confrères du journal «L’Express».

La valeur vénale du bâtiment, qui a accueilli bon nombre de camps de ski pour écoliers, est de 2,3 millions de francs. Le Conseil général doit encore se prononcer prochainement au sujet de la vente.

Rénovations importantes

Une vente notamment motivée par le fait que la gestion des camps sportifs et de leurs structures d’accueil est désormais en mains du canton de Neuchâtel.

Par ailleurs, d’importants travaux de rénovation seraient nécessaires à Cité-Joie. Environ un demi-million de francs selon le locataire actuel consulté par «L’Express». Un investissement conséquent qui ne semble pas intéresser la Ville de Neuchâtel.

Selon l’annonce publiée par la Ville de Neuchâtel, Cité-Joie doit être libre dès juin 2015. Les acquéreurs ont jusqu’à fin août pour faire leur offre.

La  commune de Nendaz n’est pas intéressée à racheter la propriété. Son président, Francis Dumas,  est catégorique: «Ce n’est pas notre rôle d’exploiter une colonie. Nous ne sommes pas des promoteurs et nous avons suffisamment d’investissements importants à gérer sans devoir nous occuper  d’un tel projet.»