Football: les échos de la troisième ligue valaisanne

Découvrez ce qui s’est passé ce week-end sur les terrains de troisième ligue valaisanne.

30 avr. 2019, 14:49
Découvrez ce qui s'est passé sur les terrains de troisième ligue.

FC Martigny-Sports 2 – FC Printse-Nendaz 1-3

Printse-Nendaz fait chuter le leader

La belle opération du week-end est à mettre à l’actif de la phalange de Filippo Petrella, tombeuse 1-3 de la seconde garniture du Martigny-Sports. «Nous réalisons probablement la meilleure première mi-temps de notre saison qui nous permet de rejoindre le vestiaire avec deux longueurs d’avance. La perte d’un joueur clé pour la deuxième période nous a mis un coup au moral mais nous sommes parvenus à relever la tête. Cette victoire fait doublement plaisir car elle nous permet de remonter au classement et surtout de reléguer la barre à sept unités.» Avec quatre succès lors de leurs cinq dernières rencontres, les Nendards font oublier un premier tour en demi-teinte. «Nous avons longtemps dû composer avec de nombreux absents. Bien que cela ne doive pas servir d’excuse, cela a considérablement freiné notre progression. Désormais, l’objectif est de poursuivre sur notre lancée afin de se sauver le plus rapidement possible, ce qui nous permettrait de terminer le championnat avec davantage de sérénité. Pour ce faire, nous devons être capables d’aborder chaque rencontre avec la même intensité, peu importe le calibre de notre adversaire.»

 

FC La Combe – FC Grimisuat 2-5

Troisième revers de rang pour La Combe

Le FC La Combe manque de peu le coche. Opposée au deuxième Grimisuat, l’équipe de Yann Payot fait la course en tête en première mi-temps avant de céder. «Le score ne reflète pas totalement le match car nous encaissons deux buts dans le temps additionnel. Il faut tout de même donner du crédit à notre adversaire qui n’a pas sa place en troisième ligue. Ils ont des joueurs bien plus expérimentés et sont supérieurs dans pratiquement tous les secteurs. Nous avons partiellement su exploiter quelques fragilités défensives mais cela n’a pas suffi. Tout n’est pas à jeter pour autant, loin de là.» Cinquième de son groupe à cinq unités du podium, La Combe réussit pour l’heure sa saison. «L’an dernier l’équipe avait dû attendre les dernières rencontres pour se sauver. Depuis, le changement d’entraîneur a contraint certains joueurs à sortir de leur zone de confort. Il faut également souligner le très bon travail accompli par Damien Claivaz durant plusieurs saisons. A nous désormais de rester concentrés jusqu’au bout afin de peut-être accrocher le podium.»

 

FC US Hérens – SC Lalden 3-1

Hérens peut encore y croire

L’US Hérens remporte le match de la peur. Opposés au premier non-relégable Lalden, les protégés de David Anex offrent une performance convaincante qui leur permet de revenir à huit longueurs de leur adversaire du jour. «Ce match nous redonne un peu d’air», souffle l’entraîneur. «Nous avons su nous améliorer sur balles arrêtées, ce qui était jusque-là notre point faible. Même si nous avons encaissé le premier but rapidement, les gars sont parvenus à se remobiliser afin de ne pas perdre pied.» Un succès qui tombe à pic pour une équipe qui n’avait empoché qu’une unité au cours des six dernières rencontres. «Les joueurs avaient bien compris qu’une défaite aurait définitivement anéanti nos espoirs de maintien. Le groupe a gardé un bon esprit et mérite sa place en troisième ligue.» Arrivé durant la trêve hivernale, David Anex a quant à lui eu besoin de temps pour implanter ses idées. «Nous récoltons aujourd’hui les premiers fruits du travail accompli depuis Noël. Tout va désormais se jouer au mental et le déplacement du week-end prochain chez la lanterne rouge Varen vaudra très cher. Le plus compliqué à l’heure actuelle est que nous devons compter sur les contre-performances de nos adversaires directs pour nous sauver.»