"Un air de famille": les Moret échouent en finale

Seule famille valaisanne encore en lice samedi dernier, les Moret de Muraz n'ont pas décroché le titre de "Un air de famille" sur la RTS. Mais ils n'ont "aucun regret", disent-ils. Au contraire.

17 juin 2013, 10:53
La famille Moret de Muraz a interprété "La vie en rose" lors de la finale samedi soir. Presque un slogan pour elle.

"C’était génial. De toute façon, pour nous, c'est comme si on avait gagné. Etre arrivé en finale était déjà magique", s’enthousiasme Sandrine Chioccola-Moret. Trois jours après le résultat de la finale de «Un air de famille» sur la RTS, elle ne se départit pas de son sourire. Et ce, malgré la défaite de sa famille de Muraz (la famille Moret) en finale samedi dernier.

"Heureux pour les gagnants"

Mieux encore, Sadrine Chioccola, sa fille, son père et sa sœur se disent heureux pour les vainqueurs, soit les membres de la famille Crisinel de Forel-sur-Lucens. "Ils le méritaient; ils chantent comme des dieux. Et je ne veux surtout pas entendre que ce sont des professionnels et qu’ils n’avaient pas leur place dans ce concours. Chacun avait sa place. Tout le monde avait le droit d’être là et c'est très bien ainsi", souligne avec force Sandrine Chioccola-Moret, agacée par les quelques commentaires négatifs suite à la victoire des Crisinel.  

Pas de jalousie

Entre les candidats, l’ambiance était bon enfant. Sans esprit de concurrence ou de jalousie. «On formait tous une famille. On a rigolé, chanté, dansé… D’ailleurs, après l’émission en direct samedi, on a fait la fête dans le studio de la RTS jusqu’à 4 heures du matin!», raconte Sandrine Chioccola-Moret, encore émue par cette aventure télévisuelle. Pour la famille valaisanne, l’essentiel était de pouvoir vivre un moment fort, en joignant leur passion du chant. «On adore chanter, même si parfois on ne chante pas tout à fait juste...», rigole Sandrine Chioccola-Moret.