Steg: les anciennes usines d'aluminium totalement assainies d'ici fin 2018

L'Etat du Valais et Mettalwerke Refonda AG ont trouvé un accord sur les mesures à réaliser pour assainir les anciennes usines d'aluminium de Steg. Les travaux, qui ont déjà démarré, vont être achevés d'ici la fin 2018 au plus tard.

08 juil. 2016, 15:16
L'intérieur désaffecté des anciennes halles d'électrolyse de Rio Tinto à Steg.

Les anciennes usines d'aluminium de Steg vont être assainies. L'Etat du Valais et Mettalwerke Refonda AG - société appartenant à Rio Tinto - ont trouvé un accord sur les mesures à réaliser, les objectifs à atteindre et les délais à respecter.

Il s'agit essentiellement d'excaver et d'éliminer les matériaux du sous-sol les plus fortement pollués afin de restaurer la qualité des eaux souterraines et d'éviter d'autres atteintes à long terme, communique le canton.

L'ensemble des travaux, qui ont déjà démarré, devront être achevés au plus tard d'ici la fin 2018.

Le site industriel de Steg a été exploité depuis 1962 pour la production et la transformation d'aluminium. L'électrolyse de l'aluminium, qui s'est poursuivie jusqu'en 2006, a engendré localement de fortes pollutions du sous-sol. Au total, la masse de fluorures cumulée est estimée à plus de 13 tonnes.