Ski alpin: le Valaisan Daniel Yule remporte le slalom de Madonna di Campiglio! Le Genevois Tanguy Nef 6e

Deuxième manche de rêve pour le Valaisan Daniel Yule qui remporte le slalom de Madonna di Campiglio. Le Genevois Tanguy Nef décroche une belle sixième place. Grosse déception pour Ramon Zenhäusern qui a enfourché.

08 janv. 2020, 21:35
Daniel Yule en action.

Il a des nerfs d'acier ! Le Valaisan Daniel Yule s'est imposé pour la deuxième fois dans le slalom Coupe du monde de Madonna di Campiglio.

Auteur du meilleur temps de la première manche, Yule a résisté à la pression pour s'imposer avec 15 centièmes d'avance sur le Norvégien Henryk Kristoffersen et 0''25 sur le Français Clément Noël, vainqueur dimanche à Zagreb. Le Genevois Tangy Nef a pris la 6e place soit son meilleur résultat de sa carrière.

A lire aussi : Ski alpin - Slalom à Madonna: le Valaisan Daniel Yule remporte la première manche

Vainqueur déjà l'an dernier au pied des Dolomites, Yule est le quatrième skieur suisse à comptabiliser deux victoire en slalom. Avant lui, seuls Dumeng Giovanoli, Pirmin Zurbriggen et Didier Plaschy l'avaient réussi. Il a réussi à se remobiliser après s'être complètement planté en Croatie deux jours auparavant (27e).

Belle perf de Tanguy Nef

Cette formidable soirée suisse a donc été complétée par la 6e place de Tanguy Nef. Le slalomeur de Veyrier avait déjà montré ses qualités en début de saison à Levi avec un 11e rang. Las, il a pulvérisé sa meilleure performance.

Sandro Simonet a également marqué les esprits. Le Grison s'était qualifié pour la deuxième manche avec le dernier temps. A la faveur d'un second tracé de toute beauté, il a gagné 18 (!) rangs pour se retrouver à la 12e place. Pour la première fois de l'hiver, Marc Rochat a marqué des points Coupe du monde. Le Vaudois s'est classé à égalité avec Loïc Meillard à la 19e place.

Zenhäusern éliminé

La seule déception dans le camp suisse est venue du "grand" Ramon Zenhäusern. Le Valaisan avait bouclé le premier parcours au 6e rang. Il paraissait capable de jouer une place sur le podium quand il a enfourché une porte dans la deuxième partie de la seconde manche.