Réservé aux abonnés

Quand la lumière fait fuir le blues hivernal

La dépression saisonnière est un mal répandu en hiver, même en Valais. Un mal qui se soigne cependant très bien par la luminothérapie. Témoignage.

21 janv. 2013, 00:01
data_art_1332398.jpg

"En automne et en hiver, tout le monde se sent un peu plus fatigué, a davantage envie de dormir, etc. C'est normal, car le rythme change et chacun est affecté par la rythmicité des saisons. Ce n'est donc pas facile de détecter une dépression saisonnière" , souligne d'emblée le Dr Philippe Rey-Bellet, médecin-chef du Département de psychiatrie et psychothérapie du Centre hospitalier du Valais romand (CHVR). Pourtant, ce mal semble toucher de nombreuses personnes, particulièrement si elles vivent dans des lieux privés de lumière plusieurs semaines pendant la saison hivernale. Même si le Valais e...