Réservé aux abonnés

Offres à développer en Valais

Les besoins vont augmenter dans le domaine psychique d’ici 2020.

12 juin 2017, 23:42 / Màj. le 13 juin 2017 à 00:01
En Valais, 220 personnes participent aux activités des ateliers socio-professionnels de la Fondation Eméra.



Le Nouvelliste

Entre 2008 et 2015, le nombre de personnes souffrant d’un handicap psychique a progressé de 17% en Valais pour atteindre les 3 763 cas. Parmi eux, la classe d’âge des 18-30 ans est particulièrement exposée, puisque l’augmentation y est de plus de 60%. Une évolution que peine à expliquer Jérôme Favez, chef du service de l’action sociale du canton. «Toute la Suisse s’interroge sur cette évolution sociétale. Le Valais est encore relativement épargné. Mais la tendance se dessine partout.»

Des institutions déjà bien occupées

Face à ce constat, le Valais devra donc accroître les moyens mis à dispos...