Les députés contestent une nomination à l'Etat

Les députés acceptent un postulat critiquant la nomination du chef de l'Office de l'enseignement spécialisé, mais refuse une attaque contre la nomination du futur délégué à la jeunesse.

17 juin 2016, 12:57
Le Grand Conseil s'est penché sur les nominations à l'Etat.

Les députés se sont penchés vendredi sur les nominations à l'Etat en débattant de deux postulats urgents.

D'un côté, Gaël Bourgeois (ADG), Christophe Claivaz (PLR), Joachim Rausis et David Théoduloz (PDC) ont critiqué le conseiller d'Etat Oskar Freysinger pour la mise en postulation du poste de chef de l’Office de l’enseignement spécialisé. Une mise au concours qui ne fait appel à aucune expérience dans le domaine de l'enseignement.

Lors du débat de vendredi, David Théoduloz s’est désolidarise du postulat qu’il a co-signé en affirmant que ce texte n’aurait pas dû être déposé, puisque la nomination est du seul ressort du Conseil d’Etat.

Charles Clerc (UDC) déclare que le président du Parti socialiste Gaël Bourgeois fait tout ce tapage autour de cette nomination «parce qu’il a un candidat socialiste pour ce poste».

Le groupe UDC s'en est pris à la nomination du délégué à la jeunesse. "Selon des rumeurs insistantes, la personne pressentie pour occuper le poste de délégué à la jeunesse serait une personne issue du parti socialiste qui n'aurait pas de formation d'éducateur ou d'animateur", déclarent Eric Jacquod et Charles Clerc dans un second postulat urgent.

Emmanuel Amoos (ADG) s'est demandé: «mais d’où, ou de qui, peuvent venir ses rumeurs? Ce serait grave si elles venaient du Département de la formation.»

Le conseiller d’Etat Oskar Freysinger répond au nom du Conseil d’Etat et rappelle que le Gouvernement est seul compétent pour nommer ses collaborateurs. Les deux postulats sont donc irrecevables à ses yeux.

Le Grand Conseil a tout de même accepté le postulat concernant l’Office de l’enseignement spécialisé, par 56 oui, 37 non et 30 abstentions. Il a par contre refusé celui de l’UDC par 16 oui, 64 non et 34 abstentions.