Réservé aux abonnés

Le jeu pervers du sexisme en langue française. Par Thibault Hugentobler

26 févr. 2020, 10:00
Thibault Hugentobler, étudiant.

Il serait superflu de rappeler la fonction du langage dans les interactions humaines, à savoir de faire signifier le monde et de le représenter. Pourtant cette évidence est mise à mal quand on considère la langue française. En effet, celle-ci se caractérise par son androcentrisme, c’est-à-dire un usage quasiment exclusif de la forme masculine, ce qui tend à faire prévaloir une vision du monde où les hommes (cisgenres) sont l’étalon de mesure. 

Voici quelques considérations écla...