Réservé aux abonnés

Le départ des sociétaires, un risque majeur pour Provins

Faute de crédit vendange pour Provins, les paiements des récoltes 2018 et 2019 sont toujours bloqués. La renégociation avec les banques se poursuit mais des sociétaires cherchent à quitter la coopérative.

24 janv. 2020, 05:30
Le 12 décembre, Provins tenait son assemblée générale. La décision de refuser un changement de statuts de la coopérative, prise ce soir-là, bloque le paiement des vendanges 2018 et 2019.

Dans la situation actuelle, un autre risque guette Provins. Le départ de ses sociétaires et donc de sa capacité d’approvisionnement et de production à venir. Selon nos informations, des vignerons cherchent déjà de nouveaux débouchés pour leurs vendanges et vont frapper à la porte d’autres caves. «Nous sommes en effet sollicités», indique Philippe Rouvinez, membre de la direction de la famille Rouvinez. Grégory Dubuis, directeur de la Maison Gilliard, confirme: «Nous avons des demandes fr&...