Réservé aux abonnés

La conduite autonome peine à s’affirmer

Malgré les milliards de francs investis dans la conduite automatisée, les constructeurs se font encore discrets sur son application.

07 mars 2018, 00:01
DATA_ART_5210464

Elle ressemble davantage à une bulle allongée qu’à une véritable voiture. Ses grandes vitres laissent apparaître un aménagement intérieur surprenant: des sièges disposés en face des autres, et non pas en rangées comme dans les voitures ordinaires. Dévoilée, en primeur, hier matin sur le stand de Renault, l’Ez-Go est l’une des attractions du Salon de l’auto qui ouvre dès demain à Genève. Pour la simple raison que c’est l’un des très rares modèles exposés qui se veut sans conducteur et s’en remet exclusivement à la technologie pour mener ses occupants à bon port.

Le constructeur français n’est to...