Réservé aux abonnés

L'UDC utilise l'affaire Rachel dans sa pub

Pour dénoncer la «violence importée» et la lenteur de notre justice, l'UDC du Valais romand affiche le portrait d'une victime montheysanne à travers tout le canton.

30 janv. 2009, 05:01

Dans la nuit de mercredi à jeudi, l'UDC Valais romand a placardé dans tous les districts du canton une affiche arborant le slogan «Pour un accueil sans à-coups» et le visage de la jeune fille victime d'une grave agression en 2007 à Monthey. En pleine campagne sur les bilatérales, cette affiche concerne bien entendu la thématique de la sécurité et fait le lien, selon l'UDC, avec la criminalité accrue de ces dernières semaines et la lenteur de la justice valaisanne dans l'affaire Rachel de Monthey (voir ci-dessous)...