Réservé aux abonnés

Il exprime sa foi à travers le freeride

Le film «White Way», dont l'avant-première a été diffusée vendredi, raconte le parcours spirituel d'un jeune freerider. Rencontre avec Samuel Carraux, dont l'expérience personnelle a inspiré ce court métrage.
02 août 2015, 19:12

Passionné de freeride, Sam cumule les mauvaises expériences et se sent mal dans sa peau. Pour l'aider, son ami d'enfance Jean-Pascal tente de lui faire partager sa foi en Dieu. Cette histoire, c'est celle racontée par un court métrage valaisan de 33 minutes dont l'avant-première a été diffusée vendredi soir à Saint-Maurice.

Utilisant le snowboard et le ski comme supports, «White Way» relate avant tout une expérience de vie. Qui se révèle être proche de celle de Samuel Carraux, 26 ans, coproduc...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois