Réservé aux abonnés

"Nous n'aurions pas pu rêver plus belle édition"

02 sept. 2013, 00:01
data_art_1786599.jpg

Samedi 31 août. Il est 18 heures à Zermatt. Tous les concurrents sont arrivés à bon port. La pression retombe enfin pour Laurianne Torrenté et Corentin Aymon, les deux organisateurs de Schweiz Express. Une version helvétique de "Pékin Express" où cinquante concurrents parcourent plus de 400 kilomètres en trois jours par leurs propres moyens, sans téléphones portables ni logement prévu pour la nuit et avec seulement 20 francs en poche. " Nous n'aurions pas pu rêver plus belle édition. Aucun couac n'est à déplorer. Le temps fut magnifique et les participants ont tous vécu leur aventure à fond da...