Réservé aux abonnés

Un retrait sans émotion

23 oct. 2009, 05:59

RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT

L'arrivée de la Compagnie des Alpes (CDA) dans les remontées mécaniques valaisannes avait suscité bien des controverses.

A l'époque, elle avait même provoqué une «affaire» à la valaisanne qui s'était traduite par la mise à l'écart d'un juge d'instruction.

Aujourd'hui, le retrait de la CDA ne provoque guère d'émotions dans le canton.

Ceux qui, à l'époque, craignaient l'arrivée du géant français estiment maintenant que l'avenir ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois