Electricité: la Valaisanne Inera devient romande

Distributrice d’un quart de l’énergie consommée dans le canton, la société valaisanne Inera SA devient romande en intégrant deux nouveaux partenaires: Gruyère Energie SA (Fribourg) et Sacen SA (Jura-Jura bernois). Une expansion stratégique qui intervient moins de deux ans après sa naissance.

30 juin 2020, 15:13
La société Inera avait développé l'an dernier une solution innovante pour faciliter la vie des propriétaires de panneaux solaires désirant se regrouper au sein de communautés.d'autoconsommation.

Réunis depuis deux ans sous la bannière Inera SA, les groupes SEIC-Télédis et ALTIS, les Services industriels de Fully et le Service Electricité, Energies et Développement Durable (SED2) de la Ville de Monthey déploient leurs ailes et se lancent sur le marché romand en intégrant deux nouveaux partenaires: Gruyère Energie SA et Sacen SA. Chacune d’elles entrera au capital-actions d’Inera à hauteur de 16,66%, les parts étant équitablement réparties entre les six sociétés.

A lire aussi : Énergie: une nouvelle société réunit quatre distributeurs valaisans (23 août 2018)

«Cette extension est très importante pour le développement de notre jeune société, en particulier hors de notre zone historique», déclare dans un communiqué Philippe Délèze, président du Conseil d’administration d’Inera et directeur du Groupe SEIC-Télédis. «Tous les actionnaires d’Inera bénéficieront d’effets concrets afin de soutenir la Stratégie énergétique 2050 et affronter une probable ouverture totale du marché de l’électricité.»

Affronter la concurrence

«A six et à l’échelle romande, nous atteignons déjà une taille critique permettant de faire face aux grands groupes énergétiques, mais nous restons ouverts à l’entrée de nouveaux partenaires romands», complète Olivier Crettenand, chef de projet d’Inera SA, basée à Fully.

L’officialisation du partenariat aura lieu en septembre prochain lors d’une assemblée générale extraordinaire d’Inera SA, à Monthey.