Réservé aux abonnés

Coronavirus: les jeunes candidats au Grand Conseil valaisan ne s'empêchent pas de débattre

Des politiciens qui débattent devant du public. L'exercice, devenu inhabituel avec le coronavirus, reste néanmoins légal. Et les jeunesses des partis valaisans ne s'en privent pas. Coulisses de trois soirées démocratiques tout de même adaptées au contexte sanitaire.

19 févr. 2021, 17:00
Les deux premiers débats ont eu lieu les 11 et 18 février. La troisième et ultime soirée se tiendra le jeudi 25 février, toujours dans une cave d'Ardon.

Elles mettent à profit l’une des rares exceptions aux restrictions sanitaires. En marge des élections au Grand Conseil du 7 mars, les jeunesses des partis valaisans s’affrontent à l’occasion de six débats. Et pas par écrans interposés. L’ordonnance Covid-19 du Conseil fédéral autorise en effet les manifestations qui visent la formation de l’opinion publique. «Nous avons obtenu le feu vert de l’Organisation cantonale valaisanne des secours», rappelle, en préambule de chaque déba...