Réservé aux abonnés

«Cette arrivée ne restera pas unique»

Christian Prudhomme, le patron, évoque l’étape de Finhaut qui pourrait se répéter à l’avenir et qu’il estime être décisive. Il s’épanche aussi sur Chris Froome et verrait bien Nairo Quintana passer à l’offensive en Valais.

20 juil. 2015, 00:01
Tour de France director Christian Prudhomme, right, and BritainÌs Chris Froome arrive before the start of the eighth stage of the Tour de France cycling race over 184 kilometers (114.3 miles) with start in Pau and finish in Bagneres-de-Luchon, France, Saturday, July 9, 2016. (AP Photo/Peter Dejong)prudhomme RAD TOUR DE FRANCE 2016

Ce n’est pas une promesse, certes. Mais ça y ressemble beaucoup. Christian Prudhomme, l’air de rien, nous a glissé que «cette arrivée à Finhaut ne restera pas unique». Autrement dit, et écrit, le Tour de France reviendra dans la région. Le patron du Tour n’est pas insensible au charme du site, à la difficulté sportive de l’ascension et à la passion des organisateurs locaux. Il l’a dit sur le camion Tissot, le chronométreur officiel du Tour depuis cette année.

Christian Prudhomme, le Tour arrive à Finhaut où les organisateurs sont des bénévoles passionnés. En France, il s’agit généralement de co...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois