Réservé aux abonnés

La commune va exiger une garantie à Tamoil

23 sept. 2015, 05:54
Collombey, le 14 avril 2015



Arrêt de la raffinerie Tamoil.



Sacha Bittel/Le Nouvelliste

La municipalité de Collombey-Muraz in corpore réagit dans le dossier de la lex Tamoil. Répondant via un communiqué aux accusations d’inaction lancées à son encontre en début de semaine dernière par le PLR local, elle rappelle que le décret voté le 10 septembre par le Grand Conseil n’entrera en vigueur que lors de sa parution dans le «Bulletin officiel» et ne peut donc être activé jusque-là.

En attendant, le Conseil municipal s’est renseigné auprès des services cantonaux sur les moyens qu’offrira ce nouvel article 52 bis de la loi sur les constructions et sur la marche à suiv...