Réservé aux abonnés

BASF Monthey: «C’est plaisant de participer à la coloration du monde»

BASF à Monthey augmente sa production de pigments rouges, en raison de la guerre économique que se livrent les Etats-Unis et la Chine. Les légendes autour de leurs utilisations sur les Ferrari ou les canettes de Coca-Cola sont nuancées par la direction du site chablaisien.
22 janv. 2019, 17:02
BASF possède deux bâtiments de production de pigments sur le site de Monthey, l'un consacré au rouge, l'autre dédié au jaune.

La guerre économique que se mènent actuellement les Etats-Unis et la Chine via l’augmentation des taxes douanières a des répercussions jusqu’à Monthey. BASF a en effet décidé de transférer sur son site chablaisien une partie de la production américaine de pigments rouges. Sans communiquer de chiffres, le directeur Cédric Cossy relativise l’information: «La quantité concernée représente moins de 5% de notre production globale. En termes de planification du business, cela ne change ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois