Réservé aux abonnés

C'est la guerre... psychologique et symbolique

17 avr. 2009, 05:59

ULI WINDISCH professeur en sociologie, communication et médias à l'Université de Genève

La démoralisation s'installe en Suisse par rapport aux attaques dont nous sommes victimes. Mais le problème n'est pas moral; il s'agit de purs rapports de forces, cyniques, d'une guerre économique qui ne veut pas dire son nom. L'objectif de ces attaques est simple: détruire la place financière suisse pour se l'approprier.

Le sentiment d'impuissance ensuite: une sorte de cinquième colonne, inconsciente, s'installe au nom d'une prétendue impossibilité de réagir. Que pouvons-nous contre des grandes puissances? ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois