Réservé aux abonnés

Bilan de Thomas Egger à Berne: le danger de l’expérience. Le commentaire de Stéphanie Germanier

24 juin 2019, 19:00
Stéphanie Germanier, journaliste.

Parce qu’il arpente l’administration fédérale et ses coulisses politiques depuis près de vingt ans en tant que lobbyiste en chef des régions de montagne, Thomas Egger connaît Berne comme personne et il en est très conscient. Le désormais politicien sait beaucoup, et lui pense certainement mieux que les autres. A juste titre. Bilingue, pointu, bûcheur et opiniâtre, il a le bagage parfait du parlementaire brillant. Incontournable.

Mais s’il a la connaissance, il n’a pas toujours la manière. Il a beau être le successeur de Roberto Schmidt et partager l...