La construction de la ligne aérienne 132/380 kV bat son plein à Salvan

La construction de la future ligne aérienne 132/380 kV ont commencé à la mi-juin à Salvan. Ces travaux s'inscrivent dans la perspective de la mise en service de la centrale de Nant-de-Drance à l'horizon 2017.

08 sept. 2015, 17:00
Les ouvriers travaillent dans des conditions parfois difficiles.

Les travaux de construction de la future ligne aérienne 132/380 kV battent leur plein à Salvan, plus précisément dans une zone située dans les gorges du Trient entre Le Trétien et la déchetterie communale. Les ouvriers sont à pied d’œuvre dans des conditions parfois extrêmes. Quatorze pylônes d’une hauteur de septante à quatre-vingt mètres seront posés cette année sur un total de 34 entre le poste électrique de Châtelard et celui de la Bâtiaz, à Martigny.

"Ces travaux devront être terminés à l’horizon 2017 lors de l’entrée en service de la centrale de pompage-turbinage de Nant-de-Drance", indique Alexandre Rey, chef de projet à Swissgrid, la société chargée de l’entretien, de l’exploitation et de l’extension du réseau électrique à très haute tension sur le territoire national.

Ce chantier est  l’aboutissement de discussions menées depuis 2008 entre différents partenaires que sont la Confédération, le canton, Swissgrid, les organsiations environnementales et la commune de Salvan. Son président Roland Voeffray s’en félicite: "Le chantier avance normalement. En 2019, selon les conventions signées, il n’y aura plus aucune trace de pylônes sur le plateau de Salvan."

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numériques de ce samedi.