Réservé aux abonnés

Pas de quartier pour les fraudeurs

Le Valais veut renforcer la lutte contre le dumping salarial et le travail au noir. L’Inspection cantonale de l'emploi réclame du personnel supplémentaire. Le département des affaires sociales soutiendra cette demande devant le parlement.

26 mai 2008, 15:10
«Il y a une volonté de renforcer les équipes de contrôle», a déclaré lundi lors d’une conférence de presse le chef du département des affaires sociales Thomas Burgener. Les cinq inspecteurs actuels ne suffisent pas à assumer l’ensemble des contrôles dont le nombre augmente chaque année.

Le nombre d’infraction est aussi en augmentation. Environ 60% des contrôles mettent en évidence une infraction. La proportion peut sembler importante, mais elle montre aussi que les contrôles son...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois