Réservé aux abonnés

Herbe illégale: amende contestée par le chanvrier Bernard Rappaz

Bernard Rappaz a été amendé pour possession d’une petite quantité d’herbe illégale. Si le Ministère public a réduit le montant de l’amende finale, le chanvrier veut démontrer, à travers sa démarche, une dérive judiciaire que la justice conteste en rappelant les règles.

14 déc. 2020, 12:00
Bernard Rappaz estime trop élevées les amendes pour possession de drogue douce en Valais. Le Ministère public cantonal dit appliquer la loi suisse.

Le chanvrier Bernard Rappaz a été amendé pour possession d’une petite quantité d’herbe illégale. Et le Valaisan, pionnier de la culture du chanvre en Suisse, de dénoncer l’attitude du canton face aux petits consommateurs de drogue douce.

Selon le Saxonain, aujourd’hui établi à Isérables, «en Suisse, les polices cantonales mettent une amende de 100 francs pour du chanvre riche en THC en quantité inférieure à 10 grammes. Sauf le canton du Valais qui fonctionne toujours avec l...