Réservé aux abonnés

«Si l’être humain avait le caractère d’un bouvier bernois, il n’y aurait pas de guerre»

Avec leurs trois couleurs, ils sont indissociables de l’image de carte postale des fermes suisses. Nommé à l’origine Dürrbächler, du nom d’un hameau et d’une auberge du canton de Berne, le bouvier bernois est le plus connu et le plus populaire.

14 juil. 2021, 05:30
Suzanne et Pierre-Alain Seuret en compagnie de Kalan et de Vanity.

«Avec le saint-bernard, c’est le chien qui représente le mieux la Suisse», lance Pierre-Alain Seuret, président du groupe romand du club suisse du bouvier bernois. «Mais il a aussi du succès à l’étranger», poursuit le président.

Lui et son épouse Suzanne partagent leur vie avec des bouviers bernois depuis 23 ans. Autant dire que la race n’a plus aucun secret pour le couple établi à Châtillon. «C’était au départ un chien de trait, un chien de garde dans les...