Réservé aux abonnés

Des drones au service des vignerons

Une start-up a présenté une solution novatrice pour le sulfatage des vignes. Les vignerons sont conquis, mais des obstacles doivent être surmontés.

14 juil. 2016, 23:32
/ Màj. le 15 juil. 2016 à 00:01
Fully - 14 juillet 2016 - La start-up Fly and Film a développé l'utilisation de drônes pour sulfater les vignes. Démonstration à Fully. Ici, Frederic Hemmeler, Directeur général de Fly and Film. (Le Nouvelliste/ Héloïse MARET)

Sulfater ses vignes, peu importent le jour ou l’endroit et sans effort, une utopie? Pas pour Alain Dorsaz, responsable de TTH Fully SA (Traitements – Travaux héliportés) et conseiller technique de Fenaco, une entreprise spécialisée dans les produits agricoles. L’ingénieur agronome croit en effet dur comme fer au drone viticole. «En 1978, quand on sulfatait les vignes pour la première fois avec un hélicoptère, on nous a pris pour des fous. Depuis, c’est devenu la norme. Que dira- t-on quand on sulfatera avec des drones?» s’enthousiasme Alain Dorsaz, qui a présenté hier l’appareil de la société ...