Réservé aux abonnés

Alkopharma: les questions sans réponses qui hantent la Banque cantonale

En 2009, le conseil d’administration de la Banque cantonale s’est prononcé sur un crédit controversé de 85 millions de dollars. Aujourd’hui, après une enquête indépendante, l’établissement ouvre une procédure contre son ancien directeur. Plusieurs zones d’ombre subsistent.
11 déc. 2018, 19:19
En 2009, le conseil d’administration de la banque s’est prononcé sur un crédit controversé de 85 millions de dollars.

Pour le principal intéressé, même vingt-quatre heures plus tard: «C’est une surprise.» Directeur de la Banque cantonale du Valais, puis président du conseil d’administration jusqu’à sa démission en mars dernier, Jean-Daniel Papilloud ne commente pas. Lundi soir, peu après la fermeture de la bourse et près de dix ans après les faits, l’établissement a communiqué l’ouverture d’une action en responsabilité civile contre l’homme qui l’a dirig...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois