Réservé aux abonnés

Lois sur les énergies: comment des cantons luttent contre le réchauffement climatique

Après Bâle-Ville, Glaris interdit les chauffages à mazout et à gaz. Le Valais s’y prépare avec un projet qui prévoit de passer à 100% d’énergies renouvelables pour les nouvelles chaudières, le canton de Zurich votera à la fin du mois de novembre.
10 sept. 2021, 00:01
/ Màj. le 10 sept. 2021 à 06:54
Stimmberechtigte des Kantons Glarus stimmen ueber eine Vorlage ab waehrend der Landsgemeinde des Kantons Glarus am Sonntag, 5. September 2021 in Glarus. (KEYSTONE/Christian Merz) Le Nouvelliste

La Landsgemeinde de Glaris a une nouvelle fois surpris: sur le Ring (nom de la place où se réunit la population votant à main levée), les chauffages à mazout et à gaz ont été bannis dimanche. Le canton de la Linth est le deuxième à forcer ainsi le chemin des énergies renouvelables. Mais d’autres pourraient suivre.

Les Glaronais le nomment le momentum, ce moment qui permet à des projets inattendus d’être acceptés lors de la Landsgemeinde, souvent contre l’avis du gouvernement. Cela ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois