Réservé aux abonnés

La remontée avant le dépit

Kujtim Bajrami est revenu de nulle part avant de subir l’influence de la fédération turque sur le comité d’organisation de la compétition. Gaétan Délétroz est lui aussi éliminé.

27 oct. 2016, 23:24 / Màj. le 28 oct. 2016 à 00:01
Kujtim Bajrami, karaté



Le Nouvelliste

C’est dans ces moments qu’on se rend compte que certaines fédérations nationales ont davantage d’influence. «Pas de chance», lui lancent même des combattants français sur le chemin qui mène au vestiaire. Kujtim Bajrami, médaillé de bronze en 2014, entame son troisième tour. Face à lui, le Turc Burak Uygur. Quelques secondes après le début du combat, l’adversaire du Valaisan s’effondre. Avant de rendre tout ce qu’il a dans son estomac. Au sens propre du terme. Le médecin est appelé, Burak Uygur éprouvant du mal à se remettre. Kujtim Bajrami est logiquement donné vainqueur sur décision médicale....