Réservé aux abonnés

Ils ont vu leurs héros

Entre les journalistes et les curieux, ils étaient plusieurs centaines de personnes, hier, à faire le pied de grue devant l'Hôtel Castel à Sion. La plupart étaient là pour Armstrong.

21 juil. 2009, 05:02

10 h 30, devant l'Hôtel Castel à Sion. Ils sont déjà plusieurs dizaines de curieux, de journalistes, de photographes et d'anonymes à se presser devant le bus Astana. D'autres attendent devant la porte de l'hôtel. «Désormais, ce sera derrière les barrières», glisse un cerbère de la garde républicaine en délimitant une zone de protection afin d'éloigner les quidams, pourtant très respectueux. Un à un, les coureurs sortent de l'hôtel. Zubeldia est le premier à montrer le...