Réservé aux abonnés

Berne et les cantons défendent l'impôt d'après la dépense

Taxer les riches étrangers, un privilège qui doit rester cantonal.

07 oct. 2014, 00:01
data_art_2649996.jpg

BERNE LUC-OLIVIER ERARD

"On peut voir ça comme une victoire des initiants, ou bien se dire que le sujet était discuté depuis des années" . Eveline Widmer Schlumpf ne voit pas le durcissement des lois fiscales pour les riches étrangers comme résultant de la pression de l'initiative "Halte aux privilèges fiscaux des millionnaires".

Elle a toutefois fait valoir hier ce durcissement, prévu pour 2016, comme un point clé de son argumentaire contre le texte lancé par la gauche. Il est au menu des votations fédérales du 30 novembre.

Flanquée de deux représentants des grands arge...