Appel de l’Etat du Valais: ne dérangez pas et ne nourrissez pas les animaux sauvages

La quantité de neige qui est tombée rend la vie de la faune difficile cet hiver. Les activités humaines qui les obligent à fuir peuvent leur être fatales… tout comme un nourrissage inadapté.

04 févr. 2021, 18:09
Les animaux sauvages sont, en principe, bien adaptés aux conditions hivernales... s'ils ne sont pas dérangés.

«Avec une telle quantité de neige, la fuite est épuisante pour les animaux et, dans les cas extrêmes d’épuisement, elle peut entraîner la mort», rappelle l’Etat du Valais, qui lance un appel au respect de la tranquillité des animaux sauvages.

Les activités récréatives humaines qui empiètent sur le territoire occupé par les animaux sauvages en période hivernale les menacent en les obligeant à dépenser de l’énergie, qu’ils peinent à compenser en raison de la faible présence de nourriture.

Le Service de la chasse recommande donc de ne pas quitter les chemins et les pistes balisées.

Ne pas nourrir les animaux

Si la nourriture manque en hiver, il faut tout de même renoncer à nourrir les animaux. Un changement brusque d’alimentation peut provoquer chez eux des problèmes gastriques pouvant aller jusqu’à la mort. Mieux vaut donc laisser les gardes-faune effectuer un nourrissage adapté lorsque c’est nécessaire.