Réservé aux abonnés

A moitié rassuré par le RSV

02 août 2015, 19:20

RéDACTEUR EN CHEF ADJOINT

Dans la polémique qui secoue le RSV, avouons-le, il est impossible pour un observateur extérieur de se faire une idée précise de la situation.

Tout le monde a autour de lui une connaissance ou l'autre qui a vécu un séjour à l'hôpital et pour qui cela ne s'est pas aussi bien passé qu'espéré. En grattant un peu, il est aussi possible de se constituer toute une collection d'histoires qui ont mal tourné. On arrive même à s'entendre dire par des employés du RSV qu'eux-mêmes ne laisseraient pas un proche se faire soigner dans un hôpital valaisan de telle ou telle maladie.

De s...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois